Toutes les Actualités ...

Prisoniers catalans, ne les oublions pas

Publiée le 13 août 2021

Les prisonniers politiques catalans,

ne pas les oublier

 Il est important de ne pas oublier les prisonniers politiques catalans confinés depuis des mois dans des conditions alarmantes dans une Europe que l’on prétend garante des Droits de l’Homme.

La décision du Premier Ministre espagnol Pedro Sanchez d’accorder une grâce aux principaux dirigeants Catalans marque un pas important dans l’effort de réduire les tensions en Espagne, divisée depuis de longues années sur le futur de la Catalogne.

Ceux qui ont bénéficié de cette décision sont : Oriol Junqueras, Raul Romeva, Jordi Turull, Dolors Bassa, Joaquim Forn, Josep Rull (tous membres du Gouvernement catalan en 2017), Carme Forcadell, (qui présidait le Parlement catalan), ainsi que Jordi Sanchez et Jordi Cuixart (dirigeants d’organisations catalanes). Cette décision permettra notamment à Oriol Junqueras de quitter la prison après trois ans sur les 13 que la Cour de Justice lui avait imposées.

Au 1er septembre 2021, restent encore incarcérés dans les prisons de l’Etat epagnol depuis 709 jours : Eduardo Garzón, Ferran Jolis, Germinal Tomàs, Guillem Xavier Duch,, Xavier Buigas, Alexis Codina et Jordi Ros.


Voir seulement cette actualité


Aet eo Herri Gourmelen da Anaon

Publiée le 21 novembre 2020

Aet  eo  Herri  Gourmelen  da  Anaon

Unan eus ar re vrudetañ renerion an Unvaniezh Demokratel Breizh (UDB), adalek ar bloavezhioù 60 eus ar c'hantved tremenet, ar Malouad Herri Gourmelen, a zo aet da Anaon, d'an oad a 77 bloaz.

Herri Gourmelen

Skeudenn 7seizh.info

Bet ganet en Argol, e ledenez Kraozon, ez emouestl en emsav evit Breizh d'e c'hwezek vloaz. Hag eñ brezhoneger, e teuio da vout kelenner war an alamaneg goude studioù e Kemper, Brest ha Roazhon, el lec'h ma dapo e gCapes-Agreg war ar yezh-se. Ur wezh ha staliet e Sant Maloù, asambles gant e wreg Anne, er bloavezhioù 70, e voe dilennet er C'huzul-Kêr e-pad 25 bloaz.

Dalc'het em eus soñj, p'hon eus labouret a-gevret, da vare dilennadegoù Rannvro 1992, pa oamp e penn al listennoù "Breizh, ur bobl en Europa", eñ evit Aodoù-an-Arvor ha me evit Il-ha-Gwilun (ar wezh nemeti ma voe unanet an Emsav : POBL hag UDB, a-gevret gant Emgann ha Frankiz Breizh er stourm evit ar Vro), dalc'het 'm eus koun neuze eus un den reizh ha youlek, a c'helle bout reut a-wezhioù pa veze keloù eus e gealioù politikel eus an tu kleiz hag araogour. Ur Breizhad penn-kil-ha-troad avat, leal d'e vennozhioù, speredek ha pennek, n'en doa biskoazh diskroget diouzh e youl da zifenn e vro Breizh a-enep d'ar jakobinelezh kreizennour-se, hennezh hag a anaveze mat kevreadelezh Alamagn. Stourm a reas dizehan er C'huzul Rannvro (B4), adalek 2004 betek 2015 a-gevret gant ar re C'hlas.

Kenavo Herri, Breizhat kalet ha keneil kalonek.

Kas a ra Skipailh-kelaouiñ Dazont Breizh, e c'hourc'hemennoù a gengañv d'e wreg Anne ha d'e vugale Lena hag Erwan.

Yann Duchet


Voir seulement cette actualité


L'abbé Anton ar Bars nous a quittés!

Publiée le 30 juillet 2019

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons assisté aux obsèques de l'abbé Anton ar Bars samedi 27 juillet dernier dans la belle église de Prat.

Anton était un abooné de notre journal, son intélligence, son érudition, sa joie de vivre, son sens de l'humour, son écoute et sa bienveillance nous manqueront.

Né le 12 octobre 1931 à Bourbriac (22), il fut ordonné prêtre le 29 juin 1959, en la fête de Saint Pierre et Saint Paul. Anton fut : instituteur à Pontrieux, professeur au petit séminaire de Quintin, de 1963 à 1968 vicaire à Ploubazlanec puis à Callac, de 1970 à 1987 respectivement Recteur : à Tréglamus, à Paule-Le Moustoir, à Plévin Tréogan et enfin à Prat, Cavan et Coatascorn. En 1999 il est au service de la paroisse Saint-Tugdual de Tréguier

C’est à Prat qu’il prit sa retraite en 1999, avec son frère l’abbé Arthur et sa sœur Antoinette.

Anton fut un ardent défenseur de la Bretagne et de sa langue. La « cause » lui était chevillée au cœur et au corps. La Bretagne lui doit beaucoup.

 


Voir seulement cette actualité


Kenavo ha trugarez Herve

Publiée le 26 mars 2019

Kenavo ha trugarez Herve

L’Institut de Documentation Bretonne et Européenne (IDBE), le journal « L’Avenir de la Bretagne », l’association « les Bretons de Paris » et l’association « Glenmor an distro » associent leur peine devant la perte d’une grande figure de l’Emsav : Herve le Borgne.

Décédé à Brest le 23 mars à l’âge de 72 ans

Il fut le premier actuaire à exercer en Bretagne, puis il fonde l’EURIA (Euro-Institut d’Actuariat) à l’Université de Bretagne occidentale qu’il dirige pendant 20 ans.

Outre son amour des chiffres, son amitié inconditionnelle pour le barde breton Glenmor va le mener à l’épauler dans sa carrière notamment en dehors de Bretagne. Au décès de ce dernier Herve devient son exécuteur testamentaire et va créer l’association « Glenmor an Distro » pour continuer à faire vivre l’œuvre du poète.

Herve était un orateur doté d’une voix puissante, il savait être mordant quand il le fallait afin de défendre les valeurs de sa Bretagne. Il a publié huit ouvrages entre technique financière et polémique bretonne. Son dernier ouvrage, « Pèlerinage pour un pylône et un pigeon » publié en 2017 par l’IDBE ne l’a pas mené aux portes de l’enfer mais aux portes du succès. Ce roman policier est en partie issu de son expérience personnelle. Sous fond de l’attentat de Roc’h Trétudon, nous partons grâce à lui en pèlerinage dans les Monts d’Arrée au tour du Yeun Elez … fief de l’Ankou, incontournable passeur entre le monde des vivants et le monde de l'au-delà, c’est là-bas que tu es parti rejoindre tous tes amis Bretons, Catalans et les autres.

Les obsèques d’Herve Le Borgne seront célébrées mercredi 27mars, à 14 h 15, en l’église Saint-Thomas de Landerneau.


Voir seulement cette actualité




Suivez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur facebookSuivez-Nous sur la page Facebook de l'Avenir de la Bretagne et invitez vos amis.

Cliquez ici

Partagez cette page

Partagez cette page par mail ou sur les sur les réseaux sociaux et faites découvrir l'Avenir de la Bretagne

L'Avenir de la Bretagne

Breizh da Zont - L'Avenir de la Bretagne
Evit Breizh dizalc’h en Europa ar pobloù
Pour une Bretagne libre dans l’Europe des peuples.

 

Revue bimestrielle

  

Abonnez-vous - Contactez-Nous

 
- Mentions Légales - Flux RSS - Site web réalisé par PDS